Fonctionnement du site : les différents accès

- Seconde (ancien programme) - Greugneugneu -

Une petite liste non exhaustive de maladresses qui m'agacent .... greugneugneu

Chiffres ou nombres

Il n’ existe que dix chiffres: 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9. Ce sont des signes , des symboles qui servent à écrire tous les nombres, comme les lettres de l’alphabet servent à écrire tous les mots du dictionnaire.

exemple 1 (grande section de maternelle)
 

- L'addition des nombres 2 et 3 est bien connue et se note :  2+3=5

- L'addition des chiffres 2 et 3 ne signifie rien en mathématiques.
  Néanmoins, dans certains langages de programmation 2+3=23 . En effet le signe + permet de concatener les chaînes de caractères 2 et 3 ...

Equation du second degré

Quand il n'y a que deux termes, on ne calcule pas Δ .
Il suffit de factoriser !!!

à partir de la première
 

2x2+3x=0 ⇔ x(2x+3)=0 ...

2x2-8=0 ⇔ x2=4 ⇔ x=2 ou x=-2

x2+7=0 est impossible

Fractions irréductibles
à partir du collège
 Il faut toujours présenter les fractions sous forme irréductible
2=2 ....
Sans blague
 Effectivement 2=2 et 3=3 ...
Mais, quand à la fin d'une démonstration vous arrivez à ce résultat, c'est la preuve d'une très grande maladresse.
Souvent, vous êtes partis du résultat pour arriver au résultat ... Dans ce cas, il faut reprendre toute la rédaction.



 

Site et contenu réalisés par Pierre Lux - professeur de mathématiques au Lycée Lyautey de Casablanca
Site construit avec le logiciel Gest'classe
 
 
pierrelux.net par Lux Pierre - Télécharger Gest'classe